Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Rencontre avec Gilles, le nouveau coach de N3

"A nous de faire en sorte de ne rien s’interdire…”

Comment définirais-tu l’équipe cette année ? Quel est ton ressenti sur le recrutement ?

“C’est un groupe de copains où les valeurs de solidarité et de cohésion ont un vrai sens, c’est très important pour le bon déroulement d’une saison.

Le groupe est composé de joueurs aux profils variés et complémentaires, c’est une force pour l’équipe. Tous les postes sont doublés, cela permettra différentes options de jeu durant la saison. 

Notre effectif est important (13 joueurs), il y aura forcément des choix et des frustrations par moment mais le groupe est sain et chacun à son rôle, la notion de plaisir doit faire partie intégrante de notre jeu.

Les recrues vont indiscutablement apporter une plus-value à l’équipe, leur intégration a été un peu retardée durant la préparation du fait de blessure ou absence, mais Aurélien (Le rouxel) comme Fawzi (Benladdi) ont un vécu qui va leur permettre de rapidement combler ce handicap. 

Je ne m’inquiète pas à leur sujet, ils ont les qualités pour aider le groupe à franchir un cap.”

Quels sont les objectifs pour la saison ? 

“Du fait de mon éloignement des parquets depuis plusieurs années, j’ai peu de repères sur le niveau du championnat, il me sembla au travers des informations que j’ai pu avoir, que la poule semble plus homogène que l’année dernière.

On va retrouver des équipes de la saison écoulée mais pas forcément les mêmes effectifs, il va falloir être vigilant. Notre objectif dans un premier temps est de pérenniser le club à ce niveau en essayant d’obtenir un maintien précoce, cela ne doit pas nous empêcher d’être ambitieux par la suite. Il faut se fixer des objectifs raisonnables et réalisables pour les adapter en fonction des résultats sans vouloir brûler les étapes, notre début de saison conditionnera en partie la suite des évènements. A nous de faire en sorte de ne rien s’interdire…”  

Peux-tu nous parler un peu de toi…   Quel est ton parcours dans le monde du basket ?

“J’ai joué au CBC de U9 à U20, où j’ai eu la chance de jouer en ¼ de finale de Coupe de France en U17 et en ½ finale de Coupe de France en U20, puis je suis allée à AJS Ouistreham, où j’ai évolué en N3 de 1980 à 1993, puis en PNM pendant 2 ans.

En tant qu’entraineur, j’ai commencé en 1980 à l’AJSO, avec la 1ère féminine en départemental jusqu’en N2F en 2004. Puis les minimes France garçons. Je suis partis à Herouville de 2005 à 2012 avec la PNM. J’ai repris à l’AJSO pendant 2 ans avec la PNM. Puis je suis aller au CBC avec les cadets région de 2015 à 2017 avant de faire un break et me retrouver à Bayeux.”   

Que penses-tu du club et du public Bayeusain ? 

“Tout d’abord, je tiens à préciser que si j’ai signé à Bayeux, c’est parce que c’est un club qui correspond à mes valeurs. Alors que je n’avais pas envisagé de reprendre une équipe, les premiers contacts avec Guillaume Mesnival m’ont incité à me poser la question d’un éventuel retour sur les terrains, j’ai vraiment senti chez les dirigeants une dynamique positive. Il y a un très bon état d’esprit et pas seulement au niveau de l’équipe première, je vois des gens investis et prêt à donner de leur temps pour faire évoluer le club. Cela correspond parfaitement à ma version des choses.

Pour le public je ne peux pas trop en parler, le Covid a perturbé notre préparation et nous n’avons pu jouer qu’un match à domicile : je n’ai donc pas pu constater par moi-même ce qui m’a été annoncé, il parait qu’il est très chaud….

J’ai hâte de le voir car c’est un gros plus d’avoir un public qui soutient de la sorte son équipe. Le public, c’est le 6ème homme, j’espère qu’il sera nombreux à nos matchs et nous aidera à faire la meilleure saison possible. 

Je compte sur lui.”

Pour finir, qu’as-tu pensé de la prestation des garçons lors de ses 2 matchs amicaux ? 

“Nous avons eu 2 matchs de préparation, c’est peu mais il a fallu faire avec le COVID. Même s’il ne faut pas attacher trop d’importance aux matchs amicaux, nos deux victoires contre Cherbourg 72-63 puis Equeurdreville 58-62 ont permis de valider le travail effectué depuis la reprise dans le domaine défensif. 

On s’était fixé d’encaisser moins de 70 pts, dans les 2 matchs, on a tenu nos objectifs face à des équipes au profil différent. A ce stade de la préparation, nos prestations correspondent à mes attentes. Sur le plan défensif, on est dans ce que je veux faire, il faudra encore gommer quelques erreurs mais on est sur la bonne voie.

Sur le plan offensif, il va falloir un peu plus de temps, on est capable de très bonnes choses mais aussi de commettre des erreurs que je ne veux plus voir.

Il faut que l’on recherche plus de fluidité dans notre jeu et que l’on maîtrise davantage le tempo du match. Mais tout cela est tout à fait normal, cela fait partie d’un début de saison; les automatismes vont se mettre en place petit à petit, nous avons pour l’instant consacré moins de temps à l’aspect offensif. L’intensité que l’on a été capable de mettre des 2 côtés du terrain durant ces matchs m’a bien plus, il faut maintenant bonifier le potentiel offensif de l’équipe.”


Merci Gilles,

Bonne saison les garçons

ALLEZ BAYEUX !!


 



 

En savoir plus sur l'auteur

Léa THOMAS

benevoles (Membre)Commission Animation (Membre)